Le salon de Genève ouvrira ses portes le 3 mars pour les fermer dix jours après. Comme toujours, ce sera l’occasion pour de nombreuses marques de dévoiler en exclusivité leurs derniers modèles de véhicules.

Dans les nouveautés tant attendues, la petite petite

Il existe un grand nombre de nouveautés qui ne seront dévoilées qu’à partir de l’ouverture mais certaines sont déjà connues de façon confidentielle et sont très attendues. Parmi elle, on peut citer la Citroën e-Méhari. Cette nouvelle version n’a rien à voir avec son ancêtre. Non seulement elle est 100% électrique mais elle a aussi un look qui ne laisse pas indifférent. La Citroën e Méhari styled by Courrèges est, comme son nom l’indique, passée par le grand couturier. Cette petite voiture va bien avec la plage, l’été et la jeunesse. Très bien finie, elle a une allure d’enfer et saura en séduire plus d’un ou une.

Un SUV luxueux

Dans la gamme des SUV, Maserati présente le Levante. Ce SUV est le rival direct du Porsche Cayenne et du BMW X6. Sa ligne est surprenante car elle est à mi-chemin entre le classique et le coupé. Un peu agressive elle va bien avec ce qu’elle cache sous son capot. Il existe deux modèles : le Levante V6 diesel 275cv et le Levante V6 bi-turbo essence de 410cv.

L’unique en son genre

Dans la version luxe, la Ferrari GT4 Lusso va aussi faire une entrée fracassante. Ex Ferrari FF, elle possède quatre places et son design est totalement revisité ainsi que sa nouvelle technologie. La carrosserie est entièrement nouvelle. Elle abrite 690CH sous son capot soit trente de plus que la FF déjà connue. La Ferrari F12TDF est aussi l’un des bolides les plus attendus. TDF est l’abréviation de Tour de France. Elle est dotée d’ailerons aérodynamiques et d’un châssis très allégé. Son moteur V12 passe de 740 à 780 ch. Elle arrive à 100km/h en moins de trois seconde. Il est indéniable que cette merveille sera l’une des principales vedettes du salon 2016.

Le salon de Genève 2016 va nous dévoiler encore de nombreux modèles qui n’ont pas fini de surprendre ou faire rêver mais n’est-ce pas là son but ultime finalement

SHARE
Article précédentGumpert renaît de ses cendres et devient Apollo automobil
Article suivantLe 1er Cap Corse Rally
Passionné d'automobile depuis mon plus jeune âge et journaliste de métier, le goût de l'écriture m'est venu à l'adolescence après avoir été conquis par une prof de Français à la chevelure de feu et à l'allure sulfureuse. J'ai débuté ma carrière comme scribeur puis comme pigiste, avant de devenir journaliste pour le compte de plusieurs journaux nationaux. J'ai par la suite décidé de me spécialiser dans mon domaine de prédilection, afin d'assouvir ma passion pour l'automobile et l'écriture au travers de plusieurs magazines automobiles (et autres blogs), dont le magazine LeMagAuto.fr que je vous invite à parcourir !

PAS DE COMMENTAIRES

LAISSER UNE REPONSE