Internet peut simplifier de nombreuses démarches, c’est un réel atout puisque vous gagnez à la fois du temps et de l’argent. Autrefois, vous étiez contraint de vous rendre dans des préfectures pour réaliser toutes les démarches dans le cadre de la vente de votre voiture. Ce n’est désormais plus aussi complexe, car le Web vous apporte une grande aide. Le certificat de cession est à votre disposition et il est même à remplir en cliquant ici. Vous aurez un accompagnement précis pour éviter également les erreurs. 

Quelles sont les informations à fournir ?

Vous pouvez remplir ce certificat de cession directement sur le site Internet, le signer et le télécharger afin de le transmettre dans les plus brefs délais au nouvel acquéreur. La vigilance est toutefois de mise, car une erreur pourrait rendre cette vente cauchemardesque. Trois encarts sont prévus : l’un pour vous, le second est dédié à la voiture et le troisième concerne l’acheteur.

  • Vous devez fournir votre identité complète et celle de votre acquéreur.
  • La carte grise de votre voiture sera aussi très utile puisque vous aurez toutes les indications à transmettre.
  • Une nouvelle fois, ne vous trompez pas, car il faut bien identifier le véhicule en vente, soyez donc vigilant avec les numéros de série, la puissance fiscale…
  • Sachez que le certificat de cession d’une voiture doit être rempli que ce soit pour une vente auprès d’un particulier, d’un professionnel, d’un don…

Cette démarche est primordiale puisqu’elle vise à vous séparer de ce véhicule, vous ne serez donc plus le propriétaire de celui-ci. Lorsque cette formalité n’est pas réalisée, vous pouvez être inquiété si le nouvel acquéreur commet quelques infractions comme un accident ou un excès de vitesse. Avec un tel site agréé par le ministère de l’Intérieur, vous serez guidé au cours de cette démarche. Vous pouvez donc remplir directement le formulaire avec une tablette ou un ordinateur, le signer et le télécharger.

Attention au motif de la cession

Lorsque vous décidez de vous séparer d’une voiture, ce n’est pas obligatoirement une vente. Dans certains cas de figure, l’automobiliste peut la donner à une association, un proche ou encore à la casse puisque sa valeur est trop faible pour une vente. Le certificat prévoit plusieurs contextes, vous devez donc cocher la bonne case pour être certain que la formalité soit validée dans les meilleurs délais. Pour un don, il suffit de cocher la case « Céder » et elle est présente dans l’encart « Ancien propriétaire ». 

Si vous avez des doutes ou des lacunes, n’hésitez pas à demander un accompagnement pour être certain de rapidement trouver les bonnes informations. Ce site est toutefois idéal puisqu’il vous propose une aide lorsque vous remplissez le formulaire. Vous pourrez rapidement trouver les informations sur le certificat d’immatriculation par exemple. Ce dernier doit aussi être cédé lors de la vente, il faut le barrer et le signer avec la date du jour. Cela prouve que la voiture a bien été vendue à ce nouveau propriétaire.

Contrairement aux idées reçues, cette démarche est obligatoire que vous passiez par un concessionnaire ou un particulier.

SHARE
Article précédentQuelles sont les principales missions d’une fourrière auto ?
Passionné d'automobile depuis mon plus jeune âge et journaliste de métier, le goût de l'écriture m'est venu à l'adolescence après avoir été conquis par une prof de Français à la chevelure de feu et à l'allure sulfureuse. J'ai débuté ma carrière comme scribeur puis comme pigiste, avant de devenir journaliste pour le compte de plusieurs journaux nationaux. J'ai par la suite décidé de me spécialiser dans mon domaine de prédilection, afin d'assouvir ma passion pour l'automobile et l'écriture au travers de plusieurs magazines automobiles (et autres blogs), dont le magazine LeMagAuto.fr que je vous invite à parcourir !

PAS DE COMMENTAIRES

LAISSER UNE REPONSE