Avec votre permis jeune conducteur en poche, vous comptez acquérir enfin votre premier véhicule. Mais, vous ignorez comment choisir la bonne. Voici quelques conseils simples pour vous guider.

Véhicule neuf ou véhicule d’occasion ?

Selon votre budget, vos besoins et l’offre existante, vous pouvez acheter un véhicule neuf ou un véhicule d’occasion. Ces deux options offrent des avantages et des inconvénients.
Vous devez savoir que la voiture neuve coûte plus cher à l’achat, mais qu’elle est fiable. Vous disposez d’une garantie constructeur de 2 ans et d’une garantie légale de conformité. Par contre, vous devez la commander, ce qui implique des délais de livraison parfois longs. Enfin, sa cote baisse beaucoup la première année (15 % environ).
La voiture d’occasion est souvent une voiture pas chère, mais elle demande une plus grande vigilance pour éviter les escroqueries ou les mauvaises affaires. Elle demande beaucoup plus d’entretien et doit passer des contrôles techniques obligatoires un peu avant son troisième anniversaire de mise en circulation.
Pour éviter les mauvaises surprises après achat, renseignez-vous auprès des assureurs des coûts d’une assurance pour jeune permis. En général, elle est bien plus abordable lorsque la voiture est d’occasion.
Pour l’achat, plusieurs réseaux sont à votre disposition. Vous pouvez faire appel à un concessionnaire ou à un mandataire auto pour une plus forte garantie (au moins 3 mois). Les annonces auto vous permettent de sélectionner les véhicules proposés aussi bien par des particuliers que des professionnels. Elles fleurissent sur les sites d’annonces auto en ligne ou dans les journaux et magazines de la presse écrite spécialisée ou non. Pensez également aux enchères auto organisées par les pouvoirs publics.

Combien acheter votre premier véhicule ?

Pour ces multiples raisons, vous vous sentirez plus à l’aise en choisissant l’achat d’occasion pour démarrer votre carrière de jeune conducteur. Le budget à prévoir pour acquérir son premier véhicule est rarement mirobolant. La plupart des jeunes conducteurs ne disposent pas de gros revenus et le prix des voitures neuves reste élevé.
Commencez par examiner vos capacités financières pour déterminer le montant que vous pouvez consacrer au financement de votre premier véhicule. Pensez à ajouter les coûts annexes de l’acquisition. Le prix du certificat d’immatriculation ou carte grise dépend de la puissance fiscale de votre véhicule et de votre département. Sans oublier la plaque d’immatriculation, la boîte d’ampoules de rechange…
Tenez compte des frais qui vont impacter votre budget de fonctionnement de manière quotidienne, mensuelle ou annuelle. L’assurance du véhicule est obligatoire. Sachez que les tarifs de l’assurance jeune conducteur sont majorés, car vous avez votre permis depuis moins de 3 ans. La surprime diminue chaque année de la période probatoire. Pensez également aux frais d’entretien, de contrôle technique, de réparation de votre auto. Sans oublier de compter le prix du carburant fossile (essence, diesel) ou du carburant alternatif (biodiesel, éthanol). Anticipez aussi les coûts de stationnement si vous louez un garage ou vous garez en stationnement payant.

PAS DE COMMENTAIRES

LAISSER UNE REPONSE