DS n'est pas au meilleur de sa forme depuis quelque temps. Pour relancer la machine, la marque premium de Citroën entend bien se faire une place sur le marché des SUV. Le DS7 Crossback a déjà été présenté depuis plusieurs mois et promet de regonfler les chiffres de la marque. Pour aider les ventes, rien de tel que des récompenses et elles commencent déjà à tomber.

Le haut de gamme de DS a beaucoup d'ambition

Le DS7 Crossback est le premier SUV de la marque DS. Rares sont les constructeurs à ne pas avoir encore ou à ne pas vouloir investir le marché des SUV. Ce secteur est tellement tendance que les ventes sont dans le vert depuis des mois. C'est donc plutôt normal que DS lance son propre modèle et qui plus est avec une touche premium pour venir concurrencer directement les Allemands.

Présenté en février 2017, le porte-étendard de la marque est depuis ce mois de janvier proposé à la vente avec certaines motorisations. Le DS7 Crossback commence aussi à arriver chez les mandataires et vous pouvez voir tous les prix et remises proposés.

Objectif récompenses pour booster les ventes

DS mise beaucoup sur ce modèle et un petit coup de pouce serait le bienvenu. Il n'a pas fallu attendre longtemps pour que les récompenses pleuvent. Le Trophée Argus 2018 dans la catégorie SUV compact a été décerné à ce modèle. DS a salué le geste et pourrait bien le réitérer si le titre suprême de voiture de l'année lui est décerné. 

En effet, le DS7 Crossback est en finale pour ce titre avec une autre française jouant dans une toute autre catégorie à savoir la nouvelle Alpine A110. Pour y parvenir, les deux modèles ont éliminé lors de la dernière ligne droite le Volvo XC60, le BMW X2, le Jaguar E-PACE et la Mazda MX-5 RF. Les votes sont ouverts jusqu'au 21 janvier !

SHARE
Article précédentL’astuce de la location de voiture en Martinique
Article suivantEnquête au coeur des bons plans à Roissy
Passionné d'automobile depuis mon plus jeune âge et journaliste de métier, le goût de l'écriture m'est venu à l'adolescence après avoir été conquis par une prof de Français à la chevelure de feu et à l'allure sulfureuse. J'ai débuté ma carrière comme scribeur puis comme pigiste, avant de devenir journaliste pour le compte de plusieurs journaux nationaux. J'ai par la suite décidé de me spécialiser dans mon domaine de prédilection, afin d'assouvir ma passion pour l'automobile et l'écriture au travers de plusieurs magazines automobiles (et autres blogs), dont le magazine LeMagAuto.fr que je vous invite à parcourir !

PAS DE COMMENTAIRES

LAISSER UNE REPONSE