Pendant l’hiver, la conduite devient périlleuse avec la neige. Conduire sur la glace exige une prudence remarquable. La moindre erreur de pilotage peut provoquer des conséquences dramatiques. Quelques pré-requis sont d’ailleurs nécessaires pour une bonne conduite sur la glace ainsi qu’un stage de conduite.

Des réflexes importants pour conduire sur la glace

Pour limiter tout dérapage ou glissade inopinée, il est nécessaire de conduire tout en souplesse. Il faut donc anticiper sur l’état de la route ainsi que sur les limites de sa voiture. Il est capital de se doter de pneus adéquats pour éviter toute surprise désagréable. Les pneus contact ou pneus neige sont très utiles pour conduire pendant l’hiver. Ils sont conçus avec des matières qui supportent une température en dessous de 7°C. Ils présentent surtout une structure à lame fine qui s’adapte à une route glissante. Ils agrippent facilement le revêtement glissant en raison de la gomme élastique et tendre.

Le premier réflexe est de conduire avec douceur sur la neige. Les coups de volant incessants, les accélérations rudes ou les freinages brusques sont à bannir sur une route glissante. Il est nécessaire de bien doser chaque accélération afin de limiter tout risque de dérapages lié au freinage. Les distances de sécurité sont nécessaires pour mieux ralentir en cas de besoin. Pour une bonne visibilité, les feux de croisement ainsi que les feux de brouillard doivent être allumés. Les essuie-glaces ainsi qu’un liquide de lave-glace sont adaptés pour une meilleure conduite dans des conditions hivernales.

Comment se préparer à la conduite sur la glace ?

Le trajet doit être planifié à l’avance. Il ne faut en aucun cas conduire en cas de fatigue. Pour mieux se renseigner sur l’état actuel des routes, il suffit juste de consulter les bulletins routiers de la région où vous vous dirigez. Si éventuellement les conditions météorologiques sont mauvaises, il est capital de repousser le voyage. Les conditions météorologiques doivent être vérifiées à chaque instant du trajet. Veuillez informer quelqu’un de l’itinéraire et de l’heure probable d’arrivée en tenant compte des retards liés par les barrages routiers, les bouchons de circulation, les collisions, la mauvaise visibilité, les automobiles abandonnées et autres. Les vêtements confortables et bien chauds rendent agréables le trajet. Votre voiture doit être réchauffée avant tout départ. Se munir d’un téléphone cellulaire permet de prévenir tout proche d’un incident.

Pourquoi faut-il réaliser un stage ?

Le stage de conduite avec Circuit Glace est une formation qui permet d’avoir les ré-requis nécessaires pour conduire sur la glace. Il prépare à affronter toutes les difficultés liées à une route glissante. Des séances pratiques sont organisées par des moniteurs chevronnés pour découvrir la conduite sur glace. Elles permettent d’appréhender toutes les réactions d’une voiture dans les conditions hivernales. Les moniteurs expérimentés initient chaque participant au pilotage sur la neige ou sur la glace. Ils donnent des enseignements liés au contrôle d’un véhicule, les astuces pour freiner sur la glace, et les meilleures techniques pour préparer sa voiture à une conduite hivernale.

Après les cours d’un tel stage, chaque participant a une parfaite maîtrise des différentes techniques de dérive. Des modules de formations sont proposés sur le sous-virage, sur le sur-virage, l’usage du frein à main et autres. Les séries d’entraînement au cours du stage de conduite sur glace facilitent la conduite d’un véhicule sur une route glissante. Un travail psychologique permet aux moniteurs de donner une meilleure confiance en soi à chaque participant pendant une conduite sur des routes verglacées ou enneigées.

PAS DE COMMENTAIRES

LAISSER UNE REPONSE