Votre véhicule présente une mauvaise tenue de route. Avez-vous pensé à l’usure de vos amortisseurs ? Tout ce que vous devez savoir avant de vous rendre chez un réparateur agrée.

Amortisseurs pour utilitaire, quelle est leur fonction ?

L’amortisseur est un dispositif destiné à amortir un choc ou les vibrations d’une machine. Cette pièce auto participe au système de suspension avec les ressorts, les coupelles… On distingue les deux amortisseurs avant et les deux amortisseurs arrière. Chacun s’insère dans un puissant ressort et surmonté d’une tête d’amortisseur. À l’intérieur, il contient un piston traversé par une tige qui actionne un flux d’huile. Concernant les véhicules utilitaires légers (VUL), il joue un rôle crucial dans la stabilisation des fourgons, des fourgonnettes et des châssis cabine ou plateforme. Ceci limite l’amplitude des mouvements du véhicule. Il permet une bonne adhérence à la chaussée et un plus grand confort de conduite. Il sécurise ainsi les mouvements de la cargaison ou du chargement. Son usure peut avoir de graves conséquences pour votre sécurité. Il provoque l’usure prématurée des pneumatiques, des plaquettes de frein et des disques de frein. La distance de freinage, le risque d’aquaplaning et la sensibilité au vent latéral augmentent. Autres répercussions, vous pouvez endommager les autres éléments du système de suspension. Essentiels pour la sécurité du véhicule, vous devez les changer dès que vous soupçonnez qu’ils sont usés. Une fois le diagnostic établi, commandez vos pièces détachées auprès d’un spécialiste utilitaires Mercedes. Il ne vous reste plus qu’à changer les amortisseurs de votre utilitaire auprès d’un garagiste. Si vous êtes mécano dans l’âme, à vous de jouer !

Amortisseurs utilitaire, quand les changer ?

En prévention, les constructeurs recommandent fortement de les vérifier au moins une fois par an, voire tous les 20 000 km. Comme pour la courroie de distribution, vous les changerez après avoir parcouru un kilométrage compris entre 80 000 km et 150 000 km. Cette différence s’explique, car la dégradation des pièces du véhicule dépend de plusieurs facteurs. La force d’amortissement diminue au fil du temps, mais aussi en fonction de votre conduite et de l’état des routes que vous empruntez.
En toute logique, les techniciens devraient vous informer des anomalies lors du contrôle technique obligatoire. Pour information, les amortisseurs doivent se changer par paire à l’avant et à l’arrière, comme les plaquettes, les pneus et les essuie-glaces.

PAS DE COMMENTAIRES

LAISSER UNE REPONSE