Les infractions au Code de la route peuvent vous coûter le retrait de votre permis, que ce soit temporaire ou définitif. Et cela peut se répercuter sur votre assurance voiture, explications.

Suspension ou retrait de permis : les conséquences sur l’assurance auto

Les forces de l’ordre vous ont surpris à plusieurs reprises commettre des infractions au code de la route, à conduire en état d’ivresse, à griller un feu rouge, à effectuer un délit de fuite ou encore à rouler au-delà de la vitesse autorisée ou être mis en cause lors d’un accident routier, il est possible que votre permis soit retiré. Cette mesure peut aller de 2 mois à 5 ans selon la gravité de l’infraction. Dans le cas d’un permis invalide, c’est-à-dire lorsque tous vos points sont perdus au fil des infractions, vous risquez de repasser votre permis. Cette situation n’est pas sans conséquence sur votre assurance auto, puisque selon le code régissant les droits des assurances, votre compagnie peut très bien rompre le contrat d’assurance si votre permis a été suspendu.
Il vous faut prendre impérativement contact avec votre assureur pour lui signaler et déclarer votre situation. Dans tous les cas, n’essayez jamais de faire de fausses déclarations, car les compagnies ont accès au fichier de l’Association pour la Gestion des Informations sur le Risque Automobile ou AGIRA pour vérifier la situation de chaque assuré. Après cette pénalité, votre assureur peut vous accorder une seconde chance en maintenant le contrat tout en apportant quelques modifications comme la majoration de la prime d’assurance. Il est bon de savoir que cette majoration est cadrée par la loi (article A335-9-2 du code des Assurances). Si votre assureur ne souhaite plus vous couvrir, il existe une autre démarche qui va vous faciliter dans la recherche d’une nouvelle assurance auto.

Comment se réassurer après un retrait de permis

Les chances que votre assureur vous reprenne sont assez infimes si vous êtes un cas désespéré. Cependant, il existe toujours des solutions pour renouveler son contrat : le courtier en assurance auto résilié pour retrait de permis, le bureau central de tarification (BCT), ou des compagnies d’assurances spécialisées.
Le courtier en assurance auto résilié pour retrait de permis se chargera de votre cas. Il recherchera pour vous des compagnies d’assurances gérant ces situations. Il obtiendra des tarifs accessibles et un contrat comprenant des clauses des plus correctes.
Vous pouvez vous tourner vers le bureau central de tarification à Paris. Cet organisme peut vous aider au moins à trouver une assurance au tiers.
Sinon, il existe des compagnies spécialisées qui s’occupent des automobilistes classés à risque.
Trouvez une assurance n’est si simple, mais sachez que ce n’est pas une mission impossible !

SHARE
Article précédentLe stationnement résidentiel en France
Passionné d'automobile depuis mon plus jeune âge et journaliste de métier, le goût de l'écriture m'est venu à l'adolescence après avoir été conquis par une prof de Français à la chevelure de feu et à l'allure sulfureuse. J'ai débuté ma carrière comme scribeur puis comme pigiste, avant de devenir journaliste pour le compte de plusieurs journaux nationaux. J'ai par la suite décidé de me spécialiser dans mon domaine de prédilection, afin d'assouvir ma passion pour l'automobile et l'écriture au travers de plusieurs magazines automobiles (et autres blogs), dont le magazine LeMagAuto.fr que je vous invite à parcourir !

PAS DE COMMENTAIRES

LAISSER UNE REPONSE