Assurance auto pour résiliés : qui est concerné et comment réussir à s’assurer ?

Votre assureur menace de résilier votre contrat d’assurance auto et vous craignez d’être incapable de retrouver une nouvelle compagnie d’assurance. Découvrez la solution rassurante pour tous les automobilistes résiliés !

Quels sont les cas de résiliation ?

L’assureur est habilité à résilier un contrat dans les cas où il se trouve face à un comportement malhonnête ou susceptible d’entraîner une augmentation du risque de la part de l’assuré. Ce qui forcera ce dernier à chercher une assurance auto pour résiliés. Il peut intervenir après le non-paiement de la cotisation, un motif de radiation fréquent, ou une tentative de fraude (incendie ou dégradation volontaire). Le contrat est rompu si l’assuré cause un trop grand nombre de sinistres. Peu importe qu’il soit responsable ou non !
Le contrat est cassé en cas de retrait du permis de conduire, qu’il s’agisse d’une annulation ou d’une suspension suite à un excès de vitesse, une conduite sans permis, sous emprise de stupéfiants ou d’alcool…

Quelle est la procédure de radiation ?

Lorsque vous souscrivez votre contrat, vous vous engagez à payer votre cotisation et à déclarer toute modification de situation à votre assureur, notamment les sanctions routières qui modifient certaines clauses de votre contrat.
En cas de non-paiement, votre assureur a l’obligation de vous envoyer une lettre de mise en demeure qui vous accorde un délai de 30 jours pour vous acquitter de votre dette. Puis, vous recevez un deuxième courrier avec un délai supplémentaire de 10 jours à l’issue duquel vous serez radié.
Lorsque vous recevez la notification de votre sanction, vous disposez d’un délai de 10 jours pour faire votre déclaration. Vous devez le faire par lettre recommandée classique ou électronique.

Quelle assurance après la résiliation à l’initiative de l’assureur ?

Après la radiation de votre contrat sur décision unilatérale de votre assureur, vous devez retrouver une assurance. Pour rappel, l’assurance est obligatoire et vous ne pouvez pas circuler dans un véhicule non assuré. Cela risque d’être difficile, car le relevé d’informations fourni par votre ancien assureur mentionne obligatoirement le motif de résiliation. La plupart des assureurs traditionnels vont refuser de vous assurer, car ils estiment que vous représentez un risque important. Les autres vont vous imposer une surprime conséquente.
Pour éviter le marathon des assureurs et des courtiers en assurance, adressez-vous directement aux compagnies qui proposent des assurances auto pour conducteurs malussés ou résiliés. Vous y découvrirez autant de professionnalisme qu’ailleurs, mais bien plus de bienveillance et de compréhension. Ici aussi, vous trouverez des offres adaptées à vos besoins, à votre budget et à votre mode de paiement. Certaines compagnies vous proposent des offres complètes avec des garanties proches de celles d’un contrat classique. Vous pouvez même disposer d’un véhicule de remplacement en cas d’accident ou d’un dépannage zéro kilomètre en cas de panne.

PAS DE COMMENTAIRES

LAISSER UNE REPONSE