Trouver une assurance jeune conducteur avec un malus

Vous venez d’avoir un accident de voiture dont vous êtes responsable. Malheureusement, vous êtes nouveau conducteur et votre assureur veut résilier votre contrat d’assurance. Pas de panique, voici des pistes pour souscrire un contrat.

Comment définir un jeune conducteur ?

Tout propriétaire d’un véhicule doit souscrire une assurance auto, que celui-ci roule ou non. Tout conducteur choisit un assureur qui fixe le montant de la prime d’assurance à payer. Celle-ci est calculée en fonction des caractéristiques de son véhicule, de l’usage qu’il en fait. Mais son expérience de conduite et son passé de conducteur entrent aussi en ligne de compte.
Vous êtes considéré comme un conducteur novice lorsque vous êtes titulaire d’un permis de conduire depuis moins de 3 ans. Cela vous concerne aussi si vous avez votre permis depuis plus de 3 ans et que vous souscrivez votre premier contrat d’assurance.

Choisir un nouvel assureur

Votre assureur a probablement appliqué une surprime pour nouveau conducteur pour une période probatoire de 3 ans et votre assurance auto est soumise au système de bonus/malus classique. Si les conditions de votre contrat auto stipulent la résiliation en cas de sinistre, vous vous retrouvez à la fois résilié et malussé. Vous n’avez d’autre choix que de trouver un nouvel assureur.
Si ce dernier vous refuse la souscription ou vous propose des tarifs prohibitifs, vous pouvez faire appel au Bureau central de tarification (BCT). Celui-ci est habilité à fixer le montant de la prime pour les garanties obligatoires qu’il devra accepter.
Sinon vous pouvez vous adresser à une entreprise d’assurance spécialisée dans la garantie des profils à risque. Vous pouvez obtenir une responsabilité civile adaptée à vos besoins, voire négocier des garanties supplémentaires.

PAS DE COMMENTAIRES

LAISSER UNE REPONSE